teresa pasqua musicothérapeute pierrevert

Qui suis-je ?

Teresa Pasqua, musicothérapeute

Je vis à Pierrevert où je pratique la profession de musicothérapeute libérale. Je propose ainsi des parcours personnalisés de musicothérapie et de massage sonore.

La musique a toujours été ma fidèle compagne de vie. J’ai commencé le chant lyrique à Gênes, où j’ai vécu jusqu’en 1999. Je suivais les cours de Carmen Vilalta, professeur de conservatoire, et de Diego Cossu, oto-rhino-laryngologiste et phoniatre hospitalier et artistique. Plus tard, j’ai appris le chant méditatif avec Swami Joythimayananda, professeur de yoga et de médecine ayurvédique.

Une formation et un parcours internationaux

En 1999, mon époux ayant été muté à Genève, nous nous sommes installés en France, à Saint Genis-Pouilly, près de la Suisse. J’ai alors suivi la formation professionnelle en musicothérapie de l’ERM (École Romande de Musicothérapie). En 2004, j’ai co-fondé Artemusa, un atelier de musicothérapie, au sein du CERN (Organisation Européenne pour la Recherche Nucléaire). D’autres mutations professionnelles nous ont ensuite conduits à Rome, à Freiburg Im Breisgau (Allemagne), à Neuchâtel (Suisse), à Chambéry… pour nous établir finalement en Provence en 2015.

Adorant mon travail et avide de connaissance, je cherche continuellement à ajouter d’autres cordes à mon arc. Je me suis ainsi formée au chant polyphonique sarde. J’ai ensuite suivi une formation aux techniques de relaxation psychophysiques par le yoga. J’ai également appris comment utiliser les marionnettes en art thérapie, ainsi que les diapasons thérapeutiques. J’ai acquis le diplôme professionnel d’éducatrice musicale, puis le DU de Phénoménologie psychiatrique à l’université de Nice. Et pour terminer, je viens de démarrer l’étude de la musique traditionnelle.

Mon approche

Mon travail s’inspire d’une part des orientations théoriques de la psychodynamique et de la phénoménologie, et de l’autre des langages expressifs.

Étant membre de la FFM, Fédération Française de Musicothérapie, j’applique la charte éthique de la FFM (membre de la E.M.T.C., European Music Therapy Confederation).

Remerciements

Je tiens à exprimer ma reconnaissance à tous ceux qui m’ont transmis leur savoir. Et tout particulièrement aux enseignants et collègues de la faculté de psychiatrie de Nice, au Dr Diego Cossu, à Giacomo Gaggero, au Dr Denise Timsit, à Boris Porena, à Maria Grazia Di Criscenzo et à Carlo Aonzo.

Je souhaite également remercier l’association du personnel du CERN qui m’a permis de réaliser un projet de musicothérapie dans un cadre d’exception, ainsi que tous les Cernois (l’équipe du laboratoire et leurs familles) qui ont animé l’atelier par leur présence. 

Je tiens à exprimer ma reconnaissance à tous ceux qui m’ont transmis leur savoir. Et tout particulièrement aux enseignants et collègues de la faculté de psychiatrie de Nice, au Dr Diego Cossu, à Giacomo Gaggero, au Dr Denise Timsit, à Boris Porena, à Maria Grazia Di Criscenzo et à Carlo Aonzo.

musicotherapie teresa pasqua -remerciements

Je souhaite également remercier l’association du personnel du CERN qui m’a permis de réaliser un projet de musicothérapie dans un cadre d’exception, ainsi que tous les Cernois (l’équipe du laboratoire et leurs familles) qui ont animé l’atelier par leur présence. 

Teresa Pasqua musicothérapie à Pierrevert
Défiler vers le haut